Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Découvrez les Consultants Arc Ouest
Retour
Laurent PÉRON
Le 30 avril 2020
Les conditions d’un déconfinement réussi

Les conditions d’un déconfinement réussi

Cet article est la contribution d’un groupe de travail nommé Groupe Pérennité Covid rassemblant plusieurs consultants au sein de la Chambre Professionnelle du Conseil (CPC) Arc Ouest. Cette contribution propose une analyse de la situation actuelle tant sur le plan sanitaire qu’économique et pose les conditions d’un déconfinement réussi sur la base de plusieurs scenarii.

Une situation contrastée … avec un grand nombre d’incertitudes

L’analyse de la situation révèle, dans un contexte de stabilisation de la situation sanitaire actuelle, la nécessité de préciser les conditions du déconfinement à partir du 11 mai prochain.

L’allocution du Premier Ministre Edouard Philippe le 28 avril à 15:00 devant les Députés (nombre limité à 75 en raison des conditions sanitaires strictes) a apporté un certain nombre de réponses mais de nombreux questionnements demeurent pour les acteurs économiques et en particulier les chefs d’entreprise.

Plusieurs points importants restent en suspens ou à préciser tels que les conditions de réouverture des écoles, le planning de sortie de confinement pour le commerce de proximité et le secteur touristique … et conditionnent le principe de la reprise et sa dynamique.

Quels ont été les changements déjà perceptibles liés à la crise Covid 19 ?

La période de crise et plus spécifique de confinement a été le révélateur de plusieurs tendances déjà initiées préalablement :

  • Le développement de l’e.commerce, à marche forcée pour certains, et de systèmes de livraison individuels ou mutualisés ;
  • La mise en place du télétravail et de la visio conférence dans un délai très court et qui risquent de s’imposer, avec des modalités différentes sur le long terme ;
  • Des conditions sanitaires plus drastiques au travail ou dans la cité incluant la distanciation sociale ou le port du masque.Notre mode de vie occidental et latin va payer un fort tribu dans les mois à venir par rapport aux pays d’Asie ou d’Europe du Nord plus habituées à ce genre de restriction et plus rigoureuses.

On devrait également voir se développer l’usage du vélo et diminuer les besoins en immobilier professionnel en particulier ne matière de bureaux.

Les conditions d’une reprise sereine pour l’économie

En tout premier lieu, il conviendra d’agir sur 3 leviers.

Tout d’abord le politique et le juridique devront travailler sur une stabilité juridique relative à plusieurs dossiers à enjeux majeurs : la responsabilité du dirigeant, la déclaration du Covid 19 comme maladie professionnelle …

D’autre part la solidité sanitaire au sein des entreprises devra être maintenue voire renforcée en matière de gestes barrières, de distanciation sociale, d’équipements de protection individuelle (EPI) incluant une signalétique spécifique. Tout ceci pourra s’inscrire dans le cadre d’un dialogue social constructif intra-entreprise puis rendu obligatoire.

Enfin la fluidité financière devra faire l’objet de toutes les attentions en incluant le versement des prêts garantis, des indemnités de chômage partiel auxquels pourront s’ajouter des actions juridiques visant à améliorer les conditions de paiement (loi LME modifiée ?, affacturage à coût rédut …).

Ces 3 leviers donnent le cadre et définissent les conditions d’une reprise d’activité. Mais pour que celle-ci soit dynamique, un plan d’approvisionnement pertinent devra avoir été mis en place au préalable. Le questionnement sur le sourcing et pouvant inclure la relocalisation de certains achats se posera avec acuité en particulier en cas de 2ème vague de Covid19 dans une approche de gestion des risques.

De même les équipes logistiques devront avoir été les premières de retour sur site et épaulées par un retour progressif des équipes support également indispensables à la reprise de la production.

Cette sortie de confinement peut également être l’opportunité de revoir son Business model et créer de l’engagement en développant une approche Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE), soit l’expression d’un new deal en intra ou inter entreprises.

Des scénarii de développement éphémères plutôt que la stratégie à long terme pourraient également émerger dans une logique agile.

Quels sont les éléments favorables à une accélération de la croissance ?

Tous les éléments visant à introduire de la confiance dans l’économie au profit des entreprises et des marchés financiers en adéquation avec les nouvelles aspirations et la recherche de sens de la société civile et des salariés.

Ainsi le levier de la notation extra financière permettrait d’objectiver cette approche.

D’autre part les engagements sociétaux, à travers une approche RSE, pourraient être un facteur de diminution des risques, d’amélioration des conditions de financement et de création de valeur pour les entreprises.

La mise en place d’une comptabilité en triple capital incluant des données sur la valeur sociale créée pourrait ainsi être un des prochains chantiers majeurs de nombreuses entreprises soucieuses de leur pérennité et de leur durabilité. oursuivez ici selon votre inspiration...

1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Partenariat entre la CPC Arc Ouest et la société́ ALPHA8

Partenariat entre la CPC Arc Ouest et la société́ ALPHA8

La Chambre Professionnelle du Conseil Arc Ouest rassemblant plus de 35 adhérents soit 50...

Laurent PÉRON
25 mai 2020
Reprendre en sécurité une activité de conseil

Reprendre en sécurité une activité de conseil

Après 2 mois de confinement destinés à limiter la propagation du coronavirus et l’engorgement...

Nathalie CANTE
8 mai 2020
L'intérêt de se faire accompagner par un consultant

L'intérêt de se faire accompagner par un consultant

Qu’est- ce qu’un consultant ?Un consultant est un prestataire de services en conseil et un...

Nathalie CANTE
4 mai 2020
Les conditions d’un déconfinement réussi

Les conditions d’un déconfinement réussi

Cet article est la contribution d’un groupe de travail nommé Groupe Pérennité Covid rassemblant...

Laurent PÉRON
30 avril 2020
Portrait d'Yves Prunier, co-président CPC Arc Ouest

Portrait d'Yves Prunier, co-président CPC Arc Ouest

Un entrepreneur en herbeOriginaire de Paris, ce sont les études au sein des Arts et Métiers...

Laurent PÉRON
9 mars 2020
Portrait de Fabien Sallé, co-président de la CPC Arc Ouest

Portrait de Fabien Sallé, co-président de la CPC Arc Ouest

Un grand tour et puis reviens …. à AngersOriginaire d’Angers, Fabien décide dès la fin de ses...

Laurent PÉRON
9 mars 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus