Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Découvrez les Consultants Arc Ouest
Retour
Murielle JARRY
Le 15 mai 2020
La percée de la digitalisation: un enseignement de la crise du Covid19

La percée de la digitalisation: un enseignement de la crise du Covid19

Des changements majeurs se sont mis en place à marche forcée et dans un délai très court lors de cette période de confinement et notamment l’accélération de la digitalisation.

On ne compte plus les sites de e-commerce (individuels ou collectifs), les tutoriels en ligne, les kits (alimentaire, esthétique …), les systèmes de click & collect ou de livraison à domicile montés en quelques jours parmi les petits commerçants ou les agriculteurs. On a même vu un drive dans une serre … en Suisse.

L’explosion du commerce en ligne

Ainsi 34% des français ont acheté pour la 1ère fois en ligne depuis le début de la crise Covid19. Cette proportion monte à 68% pour les plus de 65 ans (Sources : Kantar, OpinonWay). En effet le confinement a poussé les plus récalcitrants à commander en ligne et pour certain.es cette expérience pourra être renouvelée ouvrant de nouvelles perspectives aux e-commerçants pour toucher une portion des consommateurs jusqu’ici absents des plateformes.

Ceci se traduit par + 2,4 millions de clients en ligne sur la période du 23 mars au 19 avril (Panel Kantar).

Le drive : le grand gagnant de la période de confinement

Le grand gagnant de cette période est le drive avec + 150% de ventes sur la période du 16 mars au 10 avril pour les produits frais par exemple (+ 159% pour les légumes, + 148% pour les fruits, + 169% pour la boucherie charcuterie, + 113% pour le fromages, + 188% en boulangerie) selon Nielsen.

Il faudra se souvenir de ces nouveaux services dans le monde d’après car le consommateur ne reviendra pas à des achats de bouche à 100% en magasin après avoir goûté à la commande en ligne, à la réservation d’un créneau de livraison et à la nécessaire mise en protection inégalée face aux points de vente physiques.

Le modèle hybride combinant lieu de vente physique et commande en ligne devrait prévaloir dans le monde d’après, comme cela se produit déjà pour de nombreux autres secteurs. Même Meetic est dans ce modèle avec des réunions physiques complétant le site de rencontres en ligne.

Du commerce en ligne : oui mais local et éthique

34% des personnes affirment vouloir changer de façon profonde leur façon de consommer après le confinement avec 80% des répondants voulant consommer plus responsable et 24% davantage chez les commerçants locaux (Sources : Kantar, OpinionWay).

Face à ce déferlement du commerce en ligne, de nombreuses initiatives locales tendent à tirer leur épingle du jeu face aux géants américains de type Amazon.

Ainsi la start up Wishibam installée à Angers a t-elle mis en ligne le site Angers Shopping permettant aux consommateurs angevins de commander en ligne auprès de petits commerçants indépendants du centre-ville notamment. En région nantaise également la Chambre de Commerce et d’Industrie a créé une plateforme MaVilleMonShopping.fr en partenariat avec le Groupe La Poste pour permettre aux commerçants d’ouvrir un compte de vente en ligne. Ce modèle d’e-commerce à taux de commission réduit (bien inférieur au taux de 18% des grands acteurs mondiaux) favorise ainsi le commerce de proximité.

De même le site Adopteunmaraicher.com a t-il permis une mise en relation entre maraichers locaux et consommateurs en l’absence de marchés de plein air.

La digitalisation ne s’improvise pas et fait appel à de nombreuses expertises

Même si certaines transformations digitales se sont faites à marche forcée et dans un délai très court pendant la période de confinement, il convient maintenant pour les entreprises concernées de structurer leur approche digitale afin d’en assurer la pérennité et la complémentarité avec les lieux de vente dans une logique de modèle hybride.

Mais pour cela il faut de nombreuses compétences et expertises métiers permettant par exemple de répondre à ces questions :

• Quel est le support technique le mieux adapté à mon business ? • Comment animer sa communauté sur les réseaux sociaux ? ou sa clientèle en ligne dans un modèle hybride ?

• Mes équipes sont-elles en capacité à gérer ce nouveau canal de vente ?

• Comment optimiser la conception de mon site pour une expérience client réussie ?

• Comment travailler le référencement (naturel et/ou payant) pour apparaître dans les tous premiers sites lors d’une requête ?

• Comment m’assurer de l’interopérabilité entre mon site e-commerce et l’ERP en place (progiciel de gestion) notamment pour la gestion de stock ?

Parce que le digital rassemble de nombreux métiers à haut niveau d’expertise et de spécialisation, une des conditions de la réussite est d’être bien conseillé et accompagné sur chacun de ces aspects par des professionnels de la vente, du digital et de la gestion administrative et logistique.

Vous trouverez auprès des membres de la Chambre Professionnelle du Conseil ARC OUEST les expertises nécessaires à cette transformation digitale et capables de mettre en place les outils et les bonnes pratiques pour faire de cette opportunité un nouvel axe de développement commercial. Poursuivez ici selon votre inspiration...

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Utiliser un prestataire extérieur de type conseil, est-ce rentable ?

Utiliser un prestataire extérieur de type conseil, est-ce rentable ?

Combien cela me coûte ?L’entrepreneur adapte en général ses besoins de main d’œuvre salariée à...

Arnault GATIGNON
15 juin 2020
Partenariat entre la CPC Arc Ouest et la société́ ALPHA8

Partenariat entre la CPC Arc Ouest et la société́ ALPHA8

La Chambre Professionnelle du Conseil Arc Ouest rassemblant plus de 35 adhérents soit 50...

Laurent PÉRON
25 mai 2020
La percée de la digitalisation: un enseignement de la crise du Covid19

La percée de la digitalisation: un enseignement de la crise du Covid19

Des changements majeurs se sont mis en place à marche forcée et dans un délai très court lors de...

Murielle JARRY
15 mai 2020
Reprendre en sécurité une activité de conseil

Reprendre en sécurité une activité de conseil

Après 2 mois de confinement destinés à limiter la propagation du coronavirus et l’engorgement...

Nathalie CANTE
8 mai 2020
L'intérêt de se faire accompagner par un consultant

L'intérêt de se faire accompagner par un consultant

Qu’est- ce qu’un consultant ?Un consultant est un prestataire de services en conseil et un...

Nathalie CANTE
4 mai 2020
Les conditions d’un déconfinement réussi

Les conditions d’un déconfinement réussi

Cet article est la contribution d’un groupe de travail nommé Groupe Pérennité Covid rassemblant...

Laurent PÉRON
30 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus